Laine de roche : quand isoler améliore la qualité de l'air intérieur

08 juillet 2021

Nous passons en moyenne 80 % à 95 % de notre temps à l’intérieur. Lorsque l’air intérieur est pollué, il peut contribuer à la détérioration de la santé des occupants des bâtiments. Quelles leçons en en tirer pour mieux construire et préserver la santé ?

Partager

C’est tout l’enjeu des 10 ans du colloque Défis Bâtiment Santé qui s'est tenu le 6 juillet à Paris. ROCKWOOL, fabricant de solutions d’isolation en laine de roche, y a participé en attirant l’attention sur l’importance du choix de matériaux d’isolation durables, aux performances naturelles, testées et certifiées, pour une meilleure qualité de l’air intérieur.

La prise en compte de la santé dans le bâtiment est désormais inévitable et tous les acteurs du secteur s’emploient à trouver des solutions efficaces, mais aussi plus durables. L'association Bâtiment Santé Plus, avec la collaboration du Conseil national de l’Ordre des Architectes, publie à ce propos une enquête « DIAGNOSTIC BÂTIMENT SANTÉ » réalisée auprès de plusieurs centaines d'acteurs du bâtiment sur la place qu’ils accordent à la santé dans le bâtiment en 2021. Elle révèle que 55 % des personnes interrogées considèrent que la santé est la préoccupation numéro 1 à intégrer dans les projets et la conception des produits.

Ces deux dimensions, santé et durabilité, sont le cœur des Défis Bâtiment Santé, qui proposent chaque année des discussions sur les innovations dans le bâtiment en lien avec la santé et le futur du bâti en ville.

ROCKWOOL, fabriquant des solutions d’isolation en laine de roche engagé pour des bâtiments durables qui protègent la santé, participe à ce colloque. En effet, la laine de roche est issue d’un matériau naturel, inépuisable et recyclable à l’infini, le basalte. Colas Lévêque, Responsable Prescription Nationale chez ROCKWOOL France, explique : « Il s’agit de l’une des solutions les plus efficaces et les plus durables en matière d’isolation thermo-acoustique. Des essais réalisés par des laboratoires indépendants ont pu ainsi démontrer que des laines de roche ROCKWOOL installées sur des bâtiments depuis plus de 55 ans ont conservé toutes leurs performances thermiques et mécaniques.

Par ailleurs, les produits d’isolation en laine de roche ROCKWOOL sont très faiblement émetteurs de composés organiques volatils ce qui se traduit par une étiquette sanitaire A+ pour la grande majorité de nos produits d’isolation par l’intérieur ».

Associés à une bonne ventilation, les matériaux isolants durables, telles que la laine de roche, contribuent à améliorer la qualité de l’air intérieur et donc à préserver la santé et le bien-être des occupants des bâtiments isolés avec ces matériaux. En effet, une bonne isolation contribue à réguler notamment l’humidité des pièces, dont le niveau à l’intérieur des bâtiments doit se situer entre 40 et 60 % pour que l’on observe une amélioration de la santé des personnes. La qualité de l'air intérieur arrive d’ailleurs en tête des préoccupations des acteurs du bâtiment (86 %) suivi de près par le confort thermique (65%) toujours selon l’enquête « DIAGNOSTIC BÂTIMENT SANTÉ ».

Suzanne Déoux, docteur en médecine, spécialiste ORL, Présidente de Bâtiment Santé Plus, fondatrice de MEDIECO et initiatrice de l’ingénierie de santé dans le cadre bâti et urbain, précise « La qualité de l’air intérieur est maintenant reconnue comme un enjeu majeur de santé publique, car de nombreuses études mettent en évidence des concentrations de divers polluants 5 à 10 fois plus élevées à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Aussi, est-il important que les produits de construction ne soient pas des sources d’émission de polluants dans l’air en répondant aux exigences de la classe A+ de l’étiquetage obligatoire. Les laines minérales utilisées doivent avoir la certification EUCEB d’exonération de la classification cancérogène. Les produits en laine de roche ROCKWOOL satisfont à ces critères sanitaires. En outre, en raison de leur composition minérale, ils ne favorisent pas le développement de moisissures ».

Le colloque a abordé également la thématique de l’économie circulaire dans le bâtiment, et notamment de la recyclabilité et du réemploi des matériaux.

La laine de roche, quant à elle, est recyclable à l’infini, et ROCKWOOL va encore plus loin avec son programme ROCKCYCLE qui permet de collecter les chutes de laine de roche sur des chantiers neufs ou de rénovation ainsi que les plastiques d’emballage et les palettes ayant servi à livrer nos produits. Les chutes de laine de roche sont utilisées en tant que matière première secondaire pour fabriquer de la laine de roche neuve. Les plastiques d’emballage sont transmis à des filières spécialisées pour leur recyclage et les palettes sont, soit réutilisées en l’état soit réparées dans un atelier dédié au sein de l’usine en vue de leur réutilisation.